La Fédération

La Fédération Française de Karaté accueille

la Capoeira

FAQ

 

Pourquoi créer une Fédération

Les racines de la Capoeira se trouvent en Afrique même si cet art martial s’est développé dans le Brésil colonial où il est devenu un symbole identitaire clandestin en même temps qu’une méthode de self-défense parmi les esclaves africains qui le pratiquaient en secret dans le nord du Brésil. Dès lors ce sport est devenu un emblème de la communauté afro-brésilienne.

Tous les capoeiristes ne considèrent pas la Capoeira comme un sport. Leur opinion varie souvent en fonction de la forme de Capoeira qu’ils pratiquent (Angola, Régional…) ou de la philosophie de leur école de Capoeira.

Mais beaucoup de pratiquants d’écoles de Capoeira sont des athlètes et depuis plusieurs années font des compétitions. Il fallait que ces sportifs puissent être représentés et reconnus. En créant une fédération, l’Etat décide de faire entrer ces Capoeiristes français qui choisissent le volet sportif de la Capoeira, dans le circuit des sportifs professionnels quelque soit leur groupe, leur école ou leur philosophie.

Pourquoi choisir la fédération française de Karaté et d’autres disciplines associées

La FFKDA a une très ancienne tradition d’accueil des disciplines martiales. Contrairement à la croyance commune des Capoeiristes, ils ne sont pas les seuls à avoir différentes écoles et différentes philosophie inclus dans une même discipline. La FFKDA gère en son sein en plus du Karaté, le Krav Maga, les arts martiaux vietnamiens (AMV), les arts martiaux du sud-est asiatique, la Penchak Silat et bien d’autres.

La FFKDA a donc l’habitude de travailler avec des arts martiaux qui ont, au sein de leur discipline, des grades différents, des techniques avec des caractéristiques artistiques et culturelles. Intégrer cette fédération, c’est gagner du temps sur la réflexion des équivalences entre chaque école.

De plus, c’est une fédération délégataire. Ce qui veut dire de manière schématique qu’elle a eu l’autorisation par l’Etat de mettre en œuvre un service public qui est celui de mettre en place des compétitions. C’est une compétence exclusive qui donne un monopole pour :

  • Organiser des compétitions sportives à l’issue desquelles sont délivrés les titres internationaux, nationaux, régionaux ou départementaux
  • Procéder aux sélections correspondantes
  • Proposer l’inscription de sportifs, d’entraineurs, d’arbitres et de juges de haut niveau sur la liste des sportifs espoirs et sur la liste des partenaires d’entrainement

Les avantages

Pour les adhérents : l’ancienne génération de Capoeiristes connait la difficulté liée à l’arrêt et à la reprise de la Capoeira. Il fallait expliquer de quel groupe, professeur, région nous venions, dans quelles conditions nous pratiquions afin de justifier le grade et le surnom, etc.
Tout cela est fini avec le passeport fédéral. Tout est inscrit dessus, même les participations et les résultats aux compétitions.

Si vous perdez votre passeport, pas de problème, car votre grade et vos compétitions sont désormais officiels, reconnus par l’article 212-5 du Code du Sport. Tout est enregistré au niveau fédéral et ministériel le cas échéant. Vous avez également accès à tous les groupes de Capoeira affiliés à la fédération sans complication.

Pour les associations de Capoeira :
Les statuts fédéraux donnent accès aux équipements (salles), aux subventions fédérales. Les professeurs de Capoeira qui n’ont pas de diplôme peuvent participer aux formations et obtenir les diplômes fédéraux d’enseignement et des diplômes d’Etat.

Enfin, il existe une assurance garantissant les risques spécifiques à la pratique d’une discipline reconnue comme fédérale. La Capoeira n’est pas reconnue en France donc les assureurs essaient de classer l’art dans une des cases existantes (comme la danse, Judo ou même la musique) du moment que l’association paie sa cotisation.

Nous sommes heureux que la Capoeira évolue enfin vers la démocratisation du sport, la valorisation de ses athlètes et la sécurité de la pratique comme l’ont fait des années avant elle le Judo, le Karaté, la boxe…

Pour toutes questions supplémentaires nous vous invitons à vous rendre sur le site de la fédération http://www.ffkarate.fr/.